Secteur de la Bonde

Partager la page

Le secteur de la Bonde, en périmètre d’Opération d’Intérêt National, s’étend sur une partie des territoires des communes de Champlan, Chilly-Mazarin et Massy dans le département de l’Essonne (91), et comptabilise une surface d’environ 72 hectares. Situé au cœur du développement urbain de Massy, dans la continuité du quartier Atlantis et de la ZAC de Massy-Europe, le secteur de la Bonde bénéficie d’une position stratégique. Cette position se trouve renforcée par sa proximité avec l’axe économique Saclay/Orly et par différentes liaisons, existantes ou futures.

En effet, le secteur de la Bonde se situe à proximité de carrefour routier (A10 et A6), d’une gare TGV (avec 40 trains qui desservent tout l’hexagone et l’Europe du Nord et de l’Est), d’un pôle multimodal exceptionnel qui accueille le RER B (20 min de Paris), le RER C (20 min de Versailles), d’un réseau de 25 lignes d’autobus, et d’un Transport Collectif en Site Propre (TCSP).

Ainsi, de par sa position exceptionnelle, le secteur de la Bonde représente aujourd’hui un enjeu urbain majeur pour le développement du plateau de Saclay. A vocation de développement économique, le secteur de la Bonde a pour objectif de faciliter les coopérations entre les grands groupes et PME, et de créer une synergie entre le potentiel scientifique très présent sur le plateau de Saclay avec la capacité technologique des entreprises privées et de leurs centres R&D.

Ce projet souhaite également développer une diversité fonctionnelle, en créant des pôles de vie, de loisirs, ainsi que des commerces. Par ailleurs, une forte volonté de rompre avec les zones d’activités « traditionnelles » prédomine. L’accent est donc mis sur les dimensions architecturales et environnementales.

Afin de préserver la possibilité d’un aménagement cohérent du secteur de La Bonde, une zone d’aménagement différé a été créée par arrêté préfectoral du 18 juillet 2012. Puis une convention d’intervention foncière du 13 décembre 2012 et un avenant du 17 février 2014 ont été signés avec l’EPFIF, la communauté d’agglomération Europ’Essonne,  les communes de Champlan, Chilly-Mazarin et Massy et l’EPPS dans ce secteur de La Bonde.

Par la suite, eu égard à la nécessité d’acquérir en urgence les emprises foncières afin de limiter la spéculation foncière sur ce secteur ayant vocation à accueillir une opération d’aménagement importante, et à défaut d’avoir réalisé les études permettant de déterminer le projet d’aménagement, le conseil d’administration de l’EPPS a décidé d’engager une procédure d’expropriation en dossier simplifié par délibération du 17 octobre 2014.

Une enquête préalable a été menée du 20 juin au 6 juillet 2016 et a donné lieu à un arrêté préfectoral du 7 septembre 2016 déclarant le projet d’aménagement du secteur de La Bonde d’utilité publique, l’EPFIF étant désigné bénéficiaire de l’expropriation.

L’enquête parcellaire s’est déroulée du 6 au 24 mars 2017.