ZAC de Corbeville

Partager la page

Situé sur les communes d’Orsay et de Saclay, le secteur de Corbeville occupe une position centrale entre les ZAC du quartier de l’Ecole polytechnique et de Moulon. Son développement qui s’étendra sur une surface de 94 hectares, comprendra des programmes résidentiels, des activités économiques, des services, des commerces et des équipements notamment sportifs permettra de faire l’articulation entre les différents quartiers du campus urbain.

Le Conseil d’administration de l’EPA Paris-Saclay a pris l’initiative d’une zone d’aménagement concerté sur Corbeville à Orsay et Saclay le 30 juin 2016.

Afin de l’accompagner dans le développement de l’Opération d’intérêt national (OIN) Paris-Saclay, l’EPA Paris-Saclay a retenu, après une consultation lancée en juin 2016, l’équipe composée d’uapS (urbaniste mandataire), Base (paysagiste), TPF Ingénierie (bureau d’études techniques), Safège (bureau d’études hydrauliques), Biotope (bureau d’études environnementales) et ON (concepteur lumière) pour être l’équipe de maîtrise d’oeuvre urbaine de la ZAC de Corbeville pour six ans (2016-2022).

L’équipe désignée est à la fois urbaniste-coordonnateur de la ZAC et maître d’oeuvre des espaces publics. Elle devra concevoir le plan guide du quartier, en accord avec les principes développés par l’équipe de Michel Desvigne en groupement avec Xaveer de Geyter et Floris Alkemade à l’échelle du campus urbain. Elle accompagnera l’EPA Paris-Saclay dans le processus de concertation. Elle suivra également la coordination des projets immobiliers et concevra les espaces publics du quartier.

L’EPA Paris-Saclay a également désigné en mars 2017, le groupement composé d’Une Autre Ville – AMOES SCOP – Trans-Faire – Transitec – Urbanova en tant qu’AMO Développement Durable, afin de l’accompagner sur cette thématique tout au long de l’élaboration du projet. Dans ce cadre, le groupement, qui sera garant de la prise en compte des enjeux liés à l’énergie, la biodiversité, la mobilité, la gestion de l’eau et le numérique, devra s’insérer dans le dispositif élaboré par l’EPA afin d’atteindre les objectifs d’aménagement définis avec les collectivités pour ce territoire :

  • créer un quartier de logements connecté au Grand Paris en convertissant l’ancien site industriel de Thalès,
  • créer un cadre de vie animé grâce à la compacité des aménagements et à une mixité de programmes,
  • accompagner l’implantation éventuelle d’un centre hospitalier et favoriser le lien fonctionnel avec l’EPHAD de la Martinière,
  • développer le maillage routier en s’appuyant sur la proximité des gares du Grand Paris Express et l’implantation d’une station du Transport en commun en site propre pour assurer le lien avec le reste du campus, le secteur de la Martinière et la vallée,
  • intégrer les infrastructures de transports dans l’aménagement du quartier tout en maintenant le lien entre les espaces agricoles, la lisière, les coteaux boisés et la vallée.
  • réaliser une opération exemplaire en termes de développement durable en gérant de manière collective et innovante les enjeux liés à l’énergie, à la biodiversité et à la gestion de l’eau. L’opération devra également s’attacher à mettre en valeur le patrimoine (château, rigole…).

En savoir plus