PALAST et Nicolas Lombardi architecture (architecte associé) réaliseront la caserne de gendarmerie au sein du Campus urbain de Paris-Saclay

Partager la page

PALAST et Nicolas Lombardi architecture ont été désignés pour la maîtrise d’œuvre de la caserne de gendarmerie qui sera installée courant 2022 dans le quartier de Moulon, à Gif-sur-Yvette. Le lot s’accompagne de 28 logements de fonction et d’un logement de passage.

Le jury composé de représentants de l’Etablissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay, de SEQENS (maître d’ouvrage), de la préfecture de l’Essonne, de la mairie de Gif-sur-Yvette, de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay (CPS) et d’un collège d’experts, a choisi parmi les 4 candidats* au concours, l’agence d’architecture PALAST et Nicolas Lombardi architecture (architecte associé).  Le projet a été retenu pour son angle urbain de belle qualité en entrée de ville et ses volumétries épurées s’ouvrant sur la Plaine des sports de l’Université Paris-Saclay.

*Les 3 autres candidats au concours étaient :

– NRAU Nicolas Reymond Architecture et Urbanisme

– Loïc Piquet Architecte LPAA

– KRAFT architectes

Une gendarmerie compacte et fonctionnelle

©Palast-Nicolas Lombardi Architecture

La caserne de gendarmerie se trouve en position privilégiée, au carrefour de la RD128 et d’une prochaine rue desservant des immeubles de logements. Elle est organisée en deux bâtiments compacts (services et techniques) sur un seul niveau rez-de-chaussée, isolés par la cour de service.

L’accès principal, situé à l’angle nord-est de la parcelle, est traité comme un véritable « angle urbain », avec un parvis d’entrée minéral ceinturé par une clôture transparente et une émergence en moucharabieh de briques sur la toiture, permettant de marquer l’entrée de la gendarmerie.

Le bâtiment de services est un volume compact conçu pour être le plus efficace et ergonomique possible. Il se développe autour d’un patio éclairant naturellement les distributions et permettant de desservir l’intégralité des bureaux et services de la brigade.

Le bâtiment technique, formant un L, s’apparente à un bâtiment industriel dans sa volumétrie avec sa toiture à double pente en zinc prépatiné.

Une caserne confortable et optimisée

Le projet de l’agence d’architecture PALAST et Nicolas Lombardi architecture (architecte associé) propose deux bâtiments de logements à volumétrie contrastée mettant en scène des modes d’habitation variés (collectifs et individuels) disposés autour d’un grand jardin central.

Les logements collectifs, créant une « façade urbaine » sur la nouvelle voie, proposent de larges loggias, des duplex et des terrasses avec vue sur la Plaine des sports ou le jardin de la caserne. La fragmentation volumétrique de l’immeuble permet de répondre aux enjeux d’échelle paysagère et de domesticité des façades. Le principe de distribution (2 cages d’escaliers éclairées naturellement), est optimal et permet d’offrir un accès agréable et fonctionnel à chaque logement.

©Palast-Nicolas Lombardi Architecture
©Palast-Nicolas Lombardi Architecture

Les logements individuels, implantés sur la bande ouest de la parcelle, intègrent alternativement des maisons duplex en bandes et des logements intermédiaires, dans un volume unique.

Un accès unique pour piétons et véhicules est intégré dans le bâtiment collectif sous la forme d’un porche regroupant l’ensemble des locaux communs. Une partie des stationnements est prévue au rez-de-chaussée du bâtiment de logements collectifs, l’autre partie étant en extérieur sous des structures légères type pergola en bois au nord de la parcelle, libérant ainsi un grand espace paysager pour les piétons.

Un projet architectural favorisant l’utilisation de matériaux nobles

La gendarmerie et la caserne ont une identité propre caractérisée par leur style architectural mais également par les clôtures qui encerclent chacun des programmes. Les façades de la gendarmerie sont composées de briques de teinte beige tandis que les façades des logements sont composées de briques de teinte pierre et de bandeaux béton redécoupant les niveaux en intégrant les loggias. Une clôture métallique est, quant à elle, privilégiée pour la caserne.

Le projet présente une ambition environnementale prononcée notamment avec l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures des logements collectifs ou encore, en y apposant une toiture végétalisée pour la gendarmerie.

Autres membres du groupement lauréat :

  • BET TCE : SIBAT
  • Acoustique : Alternative
  • Paysagiste : Vert latitude

  • Maitre d’ouvrage: SEQENS
  • Aménageur: EPA Paris Saclay
  • Surface utile: 2 853 m² (SDP)
  • Situation: quartier de Moulon, Gif-sur-Yvette
  • Désignation des candidats: mai 2019
  • Désignation du lauréat: septembre 2019
  • Etudes de conception: octobre à décembre 2019
  • Début du chantier: octobre 2020
  • Livraison du bâtiment: août 2022

En savoir plus

Ajouter un commentaire