Mars Architectes réalisera la sous-préfecture de Palaiseau au sein du Campus urbain de Paris-Saclay

Partager la page

Mars Architectes a été désigné pour la maîtrise d’œuvre de la sous-préfecture de Palaiseau qui sera installée à l’horizon 2021 au sein du Campus urbain de Paris-Saclay.

Un bâtiment compact et fonctionnel

La future sous-préfecture de Palaiseau se situera à l’entrée du quartier de l’Ecole polytechnique du Campus urbain, dans un environnement végétal à l’orée de la lisière paysagère qui ménage la transition entre la ville et les espaces agricoles.

Le projet de Mars Architectes tire parti de cette situation pour proposer une façade « fronton » au nord, marquant l’entrée du Campus et affirmer la présence du bâtiment public sur l’avenue de la Vauve. Son architecture solide et pérenne se distingue par sa sobriété et son équilibre. Celle-ci émerge du paysage par un point culminant, au-dessus de la cime des arbres.

Au sud, le mur d’enceinte s’enfonce dans le sol pour laisser place à un jardin en pente douce venant accueillir le public, un jardin qui s’inscrit dans la continuité des espaces publics de l’entrée de Campus. Le public est ainsi invité à parcourir ce jardin pour entrer dans le bâtiment, et est ainsi accueilli dans un environnement de qualité.

Le fronton en béton teinté ocre est orné d’un motif sériel portant les inscriptions, gravées dans sa masse, « Sous-préfecture de Palaiseau…République Française… ».

Coupe longitudinale nord-sud - Crédit : Mars Architectes
Façade nord - Crédit : Mars Architectes

Un bâtiment confortable et sécurisé sur 3 niveaux

Ce projet tire parti des dénivelés du terrain pour surélever le niveau d’accès et d’accueil du public de façon à disposer d’un niveau supplémentaire de service au rez-de-chaussée. Cette disposition permet d’obtenir un bâtiment de 2500m² agencé de manière efficace et efficiente sur trois niveaux, en corrélation avec le fonctionnement de l’équipement :

  • Le Rez-de-Chaussée dans lequel s’organise les parties de service ainsi qu’un parking aménagé de façon économique et discrète
  • Le Rez-de-jardin où sont agencés l’ensemble de l’accueil du public et les services s’y rattachant.
  • Et enfin le R+1 dans lequel se situent les services du sous-préfet et des actions interministérielles, ainsi que le logement de fonction du préfet.

Cette disposition permet de répondre à un certain nombre de problématiques dans un bâtiment compact et fonctionnel :

  • le programme à rez-de-chaussée, nécessitant peu d’ouvertures, permet l’implantation du bâtiment sur les limites du site tout en assurant une sécurité à celui-ci ; les espaces nécessitant de la lumière naturelle (bureau, maintenance,…) sont éclairés par deux patios.
  • En rez-de-jardin, l’accueil du public s’organise côté jardin et le parvis au sud. L’ensemble des espaces de travail du personnel sont éclairés par deux grands percements du voile périphérique et agrémentés d’une terrasse accessible au personnel.
  • En R+1, les services du préfet bénéficient de conditions de travail favorables, sécurisées et confortables avec des espaces lumineux, agrémentés d’espaces extérieurs tout en préservant l’intimité nécessaire, tandis que le bureau du sous-préfet et son logement de fonction s’orientent au sud, doté d’une terrasse arborée avec une vue panoramique sur le Campus de Paris-Saclay.

L’ensemble de ces dispositions permettent à la fois une sécurisation du bâtiment tout en offrant un confort au personnel de la sous-préfecture.

Façade sud - Crédit : Mars Architectes
Accueil du public en rez-de-jardin - Crédit : Mars Architectes

Un projet respectant les plus hautes exigences environnementales

Conformément aux exigences environnementales de l’EPA Paris-Saclay pour un aménagement durable du Campus urbain de Paris-Saclay, ce projet vise le niveau de performance du label THPE RT 2012, soit un niveau -20% RT 2012.

La ventilation permettant le renouvellement d’air sera de type double flux avec récupération d’énergie. Le rafraîchissement du bâtiment sera obtenu par ventilation naturelle avec protection solaire active et passive, inertie, espaces et toiture végétalisés.

La gestion des eaux pluviales est prévue via la toiture végétalisée, la noue humide et les espaces extérieurs perméables en rez-de-chaussée. Le projet permet d’absorber naturellement une grande partie des eaux pluviales. Néanmoins, une cuve enterrée de récupération des eaux de pluie sera intégrée en phase études afin d’alimenter un réseau d’eau non potable destinée à l’arrosage des espaces extérieures et toitures végétalisées ainsi que pour l’entretien des locaux.

Avec son ambition d’intégration dans un paysage d’exception avec un cadre alliant hospitalité et sécurité, ce nouveau bâtiment participe ainsi au développement et à la dynamique du Campus urbain Paris-Saclay.

*  Les équipes candidates au concours :

  • Fabienne Bulle et associés
  • Atelier du Pont
  • Jean-Luc Hesters
  • Laura Carducci

En savoir plus

Ajouter un commentaire