Ligne 18 : l’EPA Paris-Saclay et la Société du Grand Paris signent une convention foncière

Partager la page

La Société du Grand Paris (SGP) et l’Établissement public d’aménagement de Paris-Saclay ont signé, le jeudi 14 février 2019, une convention fixant les principes d’acquisition par la SGP du foncier nécessaire à la réalisation de la ligne 18 du Grand Paris Express. Cette ligne reliera à horizon 2026, l’aéroport d’Orly au Campus urbain Paris-Saclay et, à horizon 2030, Saint-Quentin-en -Yvelines et Versailles.

En présence de Michel Cadot, préfet de la région d’Ile-de-France, préfet de Paris, de Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, présidente du Conseil d’administration de l’Établissement public d’aménagement Paris-Saclay, de François Durovray, président du conseil départemental de l’Essonne et de Michel Bournat, président de la communauté d’agglomération Paris-Saclay, Philippe Van de Maele, directeur général de l’EPA Paris-Saclay et Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris, ont signé le 14 février 2019 la convention foncière pour la réalisation de la ligne 18 du Grand Paris express qui reliera l’aéroport d’Orly à Versailles.

Fixer les principes d’acquisition du foncier nécessaire à la réalisation de la ligne 18

Cette convention fixe les principes d’acquisition par la Société du Grand Paris (SGP) du foncier nécessaire à la réalisation de la ligne 18 du Grand Paris Express. Elle permettra d’engager, dès 2019, les premières acquisitions de foncier dont l’Établissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay, aménageur de l’opération d’intérêt national de Paris-Saclay, est propriétaire. Cette convention facilitera les acquisitions et les transferts fonciers entre l’EPA Paris-Saclay et la SGP. Elle prévoit également un échange régulier d’informations de manière à ce que l’évolution des projets de chacune des parties soit prise en compte sans retard.

La ligne 18, vecteur de développement économique et d’amélioration de la qualité de vie des franciliens

Gare d'Orsay-Gif ©Atelier Novembre
Gare CEA Saint-Aubin ©Atelier Novembre

Traversant un territoire stratégique du Grand Paris, la ligne 18 desservira l’un des premiers pôles de recherche et développement au monde, Paris-Saclay. Elle assurera également la mise en relation des grands pôles économiques situés à Orly, Antony, Massy, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles.

La ligne 18 est indispensable à la mise en oeuvre de l’opération d’intérêt national (OIN) Paris-Saclay ainsi qu’aux milliers de salariés, étudiants, habitants actuels et à venir au sein du Campus urbain de Paris-Saclay. Elle reliera la partie essonnienne et la partie yvelinoise de l’OIN, desservie par les gares de Saint Quentin Est/Guyancourt, Satory, Versailles Chantiers.

Sa mise en service est prévue en trois temps :
– en 2026, entre les gares de Massy-Palaiseau et CEA Saint-Aubin
– au plus tard en 2027, entre les gares Aéroport d’Orly et CEA Saint-Aubin
– en 2030, entre CEA Saint-Aubin et Versailles Chantiers.

Plan de la ligne 18 ©Société du Grand Paris

La ligne 18 permettra aux habitants, étudiants, chercheurs et aux salariés de se déplacer plus rapidement avec des temps de trajets considérablement réduits : il sera ainsi possible de se rendre de la gare Saint-Quentin Est à Massy-Palaiseau ou bien de l’Aéroport d’Orly à la gare Orsay-Gif en 15 minutes contre 1 heure aujourd’hui.

En savoir plus

Ajouter un commentaire