L’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay met en place son Comité scientifique de la ville durable

Partager la page

La ville durable est un des enjeux majeurs des prochaines décennies. L’EPA Paris-Saclay s’est, dès le début, engagé pleinement dans le choix du développement de la ville durable de demain.

Aujourd’hui, l’EPA Paris-Saclay renforce son engagement en s’adjoignant les forces de spécialistes dans le domaine de la ville durable reconnus nationalement et internationalement. Il s’entoure d’experts, français et étrangers, au sein d’un Comité scientifique de la ville durable Paris-Saclay. Il a pour but d’échanger sur les projets d’aménagement et d’expertiser et de proposer des approches innovantes et/ou des nouvelles technologies adaptées au territoire au service de l’environnement et du bien-être des habitants.

Le comité scientifique sera sollicité sur la vision globale et les démarches que l’EPA Paris-Saclay entend développer. Il travaillera sur l’ensemble des projets portés par l’EPA notamment les démarches en cours à l’échelle urbaine de réseaux multigrid énergétique, les projets de mobilité avec des véhicules autonomes mais aussi sur des projets à des échelles plus réduites comme le quartier ou le bâtiment à l’exemple du programme urbain innovant « Le Central ». Situé au cœur de la ZAC de l’Ecole polytechnique, cette opération mixte de 70 000m² qui verra le jour en 2021, place l’innovation et le développement durable au cœur des principes de sa programmation.

Aux côtés de Philippe Van de Maele, Directeur général de l’EPA Paris-Saclay, le Comité scientifique ville durable de l’EPA Paris-Saclay est composé de :

  • Cécile DELOLME, FUTURE (French University on Urban Research and Education), COMUE Université Paris-Est
  • Bénédicte FAIVRE–TAVIGNOT, Chaire “Sustainability and Social Innovation”, mastère Management du développement durable (HEC)
  • Jakob PUCHINGER, Chaire Anthropolis, spécialisée sur les systèmes urbains innovants orientés sur les usages (CentraleSupélec / SystemX)
  • Michel SALEM SERMANET, EFFICACITY
  • Kees SLINGERLAND, Amsterdam Institute for Advanced Metropolitan Solutions
  • Roland STULZ, Société à 2000 watts (Zurich)

La réunion de lancement a eu lieu le jeudi 30 mars 2017. Plusieurs rencontres et échanges seront organisés dans l’année. Par la suite, d’autres membres viendront rejoindre cette instance de réflexions innovantes.

 

Biographies des membres du Comité scientifique ville durable :

Cécile DELOLME

Directrice du pôle « Ville Environnement et leurs Ingénieries » à la Communauté d’Université Paris Est depuis 2015, Cécile Delolme est en charge du développement de ce pôle qui rassemble environ 750 chercheurs. Spécialisée en biogéochimie et hydrodynamique des sols et sédiments anthropisés, pour lesquels elle publie depuis 1989 de nombreux travaux, Cécile Delolme est également membre du conseil scientifique GESSOL (Gestion Durable des Sols) au sein du Ministère de l’Ecologie.

Bénédicte FAIVRE–TAVIGNOT

Co-fondatrice et directrice de la Chaire “Social business / Entreprise et pauvreté” et du Mastère HEC “Management du développement durable / Sustainability and Social Innovation”, ses travaux de recherches portent sur les processus permettant de faire des projets sociétaux d’accès aux biens et services des leviers d’innovation inversée et de renouveau stratégique. Bénédicte Faivre-Tavignot est également depuis octobre 2013, directrice exécutive du Centre Society & Organization, chargé d’intégrer l’innovation sociétale dans l’enseignement d’HEC.

Jakob PUCHINGER

Co-fondateur de la Chaire Anthropolis et responsable scientifique « Usage & Collaboration » à l’IRT-SystemX, Jakob Punchinger est spécialisé sur les systèmes urbains innovants orientés sur les usages. Il est également professeur au Laboratoire Génie Industriel à CentraleSupélec de l’Université Paris-Saclay, depuis 2015. Auparavant, de 2008 à 2015, Jakob Punchinger développait, comme responsable d’unité de recherche, des approches novatrices en matière de mobilité au sein de l’AIT (Austrian Institute of Technology gmbh).

Michel Salem-Sermanet

Michel Salem-Sermanet a été diplômé en 1989 de l’École Polytechnique et en 1992 de l’ENPC. Il a occupé divers postes opérationnels au sein du ministère de l’équipement en Ile-de-France (transport, logement, urbanisme, environnement), en cabinet ministériel ainsi qu’en collectivité locale. Il a également travaillé au sein d’agences de financement de projets urbains dans des pays en développement (Banque mondiale, Agence française de développement). En 2006, il s’expatrie pour trois ans à Londres pour s’occuper du projet urbain réalisé autour du site des JO 2012, au sein de la Greater London Authority. Il prend ensuite le poste de DGA opérationnel du CG78, puis devient en 2011 DGA au sein de l’aménageur de Marne-la-Vallée EPAMARNE, où il initie notamment une ambitieuse politique d’innovations urbaines. En mai 2014, il prend la direction du nouvel Institut Efficacity. Efficacity est un centre de recherche et de développement dédié à la transition énergétique des territoires urbains. Lancé en 2014, il rassemble sur un même site les compétences de plus de 100 chercheurs issus de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de collaboration étroite entre tous les acteurs.

Kees Slingerland

Kees Slingerland a notamment été conseiller et employé du Ministère néerlandais de l’Agriculture, de la Nature et de la Qualité Alimentaire, ainsi que chef de projet de Nehem Intl., un cabinet de conseil spécialisé dans le développement international. Par la suite, il a été directeur de la vente aux enchères de fleurs à Bleiswijk (NL). En 2000, Kees Slingerland a été nommé membre du conseil d’administration d’Arcadis Nederland, où il s’est concentré sur les approches d’intégration et l’esprit d’entreprise au sein de cette entité. En 2007, il a été nommé directeur général d’EG – Environmental Sciences Group, l’un des cinq groupes scientifiques faisant partie de l’Université de Wageningen et du Centre de recherche (WUR). Il est depuis 2015, Business Director de l’AMS (Amsterdam Institute for Advanced Metropolitan Solutions) un nouvel institut scientifique ambitieux situé à Amsterdam. Au sein de cet institut, la science, l’éducation, le gouvernement, les entreprises et les organisations sociétales travaillent étroitement ensemble pour créer des solutions aux défis complexes auxquels une région métropolitaine telle qu’Amsterdam est et sera confrontée aujourd’hui et demain.

Roland Stulz

Stulz a été directeur exécutif de « Novatlantis – Sustainability » au Domaine des EPF de Zurich à partir de 2001 à 2011, où il a fondé le Réseau international des Campus durable (ISCN). Il y également a développé la vision de la société 2000-Watt qui est devenu un programme national de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) en Suisse. En parallèle, associé directeur d’Amstein + Walthert Ltd. de 1999 à 2009, il a dirigé la Commission de l’énergie de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) et est membre du conseil d’administration du Sustainability Forum Zurich et du Centre de compétences Energie et Mobilité (CCEM).Il est aujourd’hui Président du conseil d’administration à Intep Integrated Design GmbH.

En savoir plus

Ajouter un commentaire