L’EPA Paris-Saclay et VEDECOM lancent l’expérimentation d’un service de transport public à la demande avec des navettes autonomes à Satory

©VEDECOM

Partager la page

L’Institut Vedecom a inauguré le lundi 10 décembre 2018 son service de navettes autonomes et connectées sur le plateau de Satory à Versailles. Mis en œuvre par VEDECOM Tech, VEDECOM, l’EPA Paris-Saclay et opéré par Transdev, ce service bénéficie de multiples soutiens : la Région Ile-de-France, Versailles Grand Parc, le Département des Yvelines, le Secrétariat Général pour l’Investissement et le programme d’Investissements d’Avenir « Ville de Demain » géré par la Banque des Territoires.

Une expérimentation lancée début 2019 pour une mise en service visée en 2023

Début 2019, VEDECOM fera tout d’abord fonctionner un service test pendant 1 an avec deux véhicules prototypes. Les navettes desserviront cinq arrêts entre le rond-point de Bir-Hakeim et les entreprises de l’allée des Marronniers à Satory : Bir-Hakeim, Nexter, ARQUUS, PSA Motorsport et mobiLAB. Elles pourront être commandées via une application.

Subventionnée en partie par le Programme d’Investissements d’Avenir Ville de demain et par l’EPA Paris-Saclay, cette expérimentation a pour but de proposer une mise en service en 2023.

L’EPA Paris-Saclay réalisera des travaux à cette occasion au sein de la ZAC de Satory Ouest afin d’accompagner cette expérimentation, dont l’aménagement d’un parking provisoire de 50 places avec quai pour la prise en charge des voyageurs et la signalisation aux carrefours (feu tricolore à déclenchement…).

Associé à la mise en place d’une voie de transport en commun en site propre, ce service de navette autonome fait partie intégrante de la stratégie de mobilité innovante pour l’aménagement de la ZAC Satory Ouest, coordonné par l’EPA Paris-Saclay dans la perspective de l’arrivée de la ligne 18 du Grand Paris Express.

Cette solution de mobilité innovante présente ainsi plusieurs avantages :

– elle facilite une première phase d’aménagement ambitieuse de la ZAC de Satory Ouest, à l’horizon 2025, tant en matière de développement économique que d’habitat, en connectant le plateau de Satory, aujourd’hui enclavé, au réseau ferré de transport en commun francilien (interconnexion en gares de Saint-Cyr et Versailles-Chantiers avec le RER C, les lignes N et U et le futur Tram 13) et en modérant ainsi l’impact de l’opération sur le réseau viaire.

à la livraison de la ligne 18 en 2030, elle accroît largement les perspectives de fréquentation de la gare de Satory, qui sera alors très attractive pour un bassin de vie s’étendant à l’Ouest depuis Saint-Cyr-l’Ecole et délestera ainsi la gare de Versailles Chantiers.

Ajouter un commentaire