L’EPA Paris-Saclay publie un avis d’appel public à la concurrence pour désigner une équipe de maîtrise d’œuvre urbaine du secteur Saint-Quentin Est à Guyancourt

Partager la page

Afin de construire un projet urbain partagé favorisant les meilleures conditions d’accueil de la gare Saint-Quentin Est de la ligne 18 du métro du Grand Paris, à Guyancourt, l’EPA Paris-Saclay lance un dialogue compétitif en vue de la passation d’un accord-cadre de maîtrise d’œuvre urbaine.

Le secteur de Saint-Quentin Est à Guyancourt offre des opportunités de développement dans l’environnement direct de la future gare de la ligne 18 du métro du Grand Paris. Très compartimenté par les infrastructures existantes, son aménagement nécessite des recompositions d’envergure, notamment en ce qui concerne le site industriel désaffecté de Thalès optronique, à l’interface des franges de la RD91 et du Technocentre Renault.

Dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet urbain sur ce secteur, l’EPA Paris-Saclay, en partenariat avec l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et la ville de Guyancourt, lance une consultation afin de retenir une équipe de maîtrise d’œuvre urbaine, architecturale et paysagère. Cette consultation prend la forme d’un dialogue compétitif pour permettre de définir le futur projet urbain et son périmètre.

L’accord-cadre, conclu pour une durée de 6 ans, se décompose en trois catégories de missions :
•    Missions d’architecte-urbaniste coordonnateur
•    Missions de coordination des projets immobiliers et d’infrastructures
•    Missions de maîtrise d’œuvre d’espaces publics

Dans un premier temps, sur la base des orientations paysagères et urbaines qui auront été retenues pendant le dialogue compétitif, le titulaire de l’accord-cadre réalisera les études pré-opérationnelles architecturales, urbaines, paysagères et techniques destinés à alimenter les futurs dossiers réglementaires. Il accompagnera l’EPA et les partenaires dans le processus de concertation.

Dans un deuxième temps, l’accord-cadre a pour objet :
– au titre de missions d’architecte-coordonnateur, d’assurer le suivi du projet d’aménagement en général et des projets immobiliers qui s’y dérouleront ;
– au titre de missions de maîtrise d’œuvre d’espaces publics, de concevoir et réaliser des espaces publics.

Les ambitions du projet urbain  

Le secteur de Saint-Quentin Est à Guyancourt se trouve à l’articulation du plateau de Saclay au sud, de Saint-Quentin-en-Yvelines à l’ouest et de Versailles au nord. Traversé par la RD91, axe structurant nord-sud, il est directement relié à la RN 12, axe majeur est-ouest, via le plateau de Satory à Versailles avec lequel il constitue un ensemble stratégique pour le territoire, en termes géographiques, programmatiques et de desserte. L’ambition est de faire émerger un nouveau quartier mêlant habitations et développement économique, dans la continuité du centre-ville de Guyancourt et le prolongement de l’agglomération.

Le périmètre de réflexion comprend 250 ha environ qui intègrent :
•    le terrain Thalès ;
•    les franges sud-ouest du Technocentre ;
•    les franges de la RD91 sur le territoire de SQY ;
•    les environs.

Le secteur de projet est ainsi au croisement d’entités hétérogènes compartimentées par des infrastructures de transit, dont le lien est réinterrogé par l’arrivée de gare de Saint-Quentin Est du métro du Grand Paris. Le rapport aux infrastructures et au Technocentre, l’opportunité exceptionnelle d’une gare de la ligne 18 et les conditions de son accueil à définir, les porosités à retrouver avec la ville existante et les modalités de valorisation de la proximité des paysages du plateau de Saclay sont autant d’enjeux auxquels le projet urbain devra répondre.

Télécharger la fiche du marché public.

 

En savoir plus

Ajouter un commentaire