L’EPA Paris-Saclay lance une consultation pour développer, expérimenter et exploiter un service innovant pour la gestion intelligente et mutualisée du stationnement

Partager la page

Le stationnement est une politique-clé pour la réussite du campus Paris-Saclay. Elle doit trouver un équilibre entre volontarisme et réalisme : il faut accueillir les voitures qui sont nécessaires aux déplacements tant que l’offre de mobilité n’est pas complète (en particulier avant l’arrivée de la ligne 18 du métro) tout en maitrisant l’offre globale.

 Dans le campus, les nouvelles places de parking qui sont construites sont pour l’essentiel intégrées aux nouvelles constructions (en souterrain ou en ouvrage) et non plus à l’air libre. Dans ce contexte, les services d’aide au stationnement apparaissent indispensables, à la fois pour rendre plus visible l’offre existante et pour favoriser la mutualisation et le foisonnement des places entre les bâtiments.

 L’EPA Paris-Saclay ouvre donc une consultation pour sélectionner un partenaire chargé de développer, expérimenter et exploiter un service innovant pour la gestion intelligente et mutualisée du stationnement au sein du campus urbain.

 La gestion intelligente et mutualisée du stationnement doit permettre :

  • aux usagers, d’être informés en temps réel de la disponibilité des places de stationnement sur le territoire ainsi que des services qui leur sont associés : horaires, tarifs, possibilité de recharge électrique, accessibilité mobilité réduite, etc.
  • aux organismes qui disposent de places de parkings, d’organiser s’ils le souhaitent une mutualisation contrôlée de places dont ils ont la gestion. À ce stade, l’EPA Paris-Saclay a obtenu les accords de principe de CentraleSupélec, de l’Université Paris-Sud et du CEA (pour le site de Nano-Innov à Palaiseau) afin de travailler sur les modalités d’intégration au service.
  • à l’EPA Paris-Saclay et aux collectivités – en particulier la communauté d’agglomération Paris-Saclay et les communes de Gif-sur-Yvette, Orsay, Palaiseau – de suivre finement les usages du stationnement au sein du campus – de se doter des outils adaptés à la mise en place d’une stratégie globale de stationnement pour le campus.

L’EPA Paris-Saclay souhaite sélectionner un partenaire agile capable de développer des solutions adaptées à la diversité des modes de gestion et des attentes des usagers.

 

Les attentes fonctionnelles

 

Le recours à un partenariat d’innovation permet de laisser une grande liberté aux candidats pour concevoir le service.

Dans le programme fonctionnel, l’EPA Paris-Saclay liste les fonctionnalités à même de répondre aux enjeux du stationnement dans le campus, en distinguant un socle de base et des pistes indicatives d’évolution afin d’enrichir ce socle.

Grâce à une application mobile (Android, iOS), les usagers du service pourront voir en temps réel les places disponibles, être guidés jusqu’à une place sélectionnée, actionner un éventuel mécanisme de contrôle d’accès et, le cas échéant, payer leur stationnement.

Les gestionnaires de parkings qui décideront de recourir au service disposeront d’un espace dédié sous la forme d’une plateforme web. Ils y trouveront des données précises sur l’utilisation de leur parking et pourront en temps autoriser l’accès sous condition à des utilisateurs extérieurs.

 

Les attentes techniques

 

Les attentes de l’EPA Paris-Saclay pour ce projet concernent également l’innovation et l’évolutivité en termes de technologies et de fonctionnalités, ainsi que l’interopérabilité avec des fournisseurs de matériels différents.

En particulier, sur le plan technique, et en cohérence avec sa stratégie numérique, l’EPA Paris-Saclay souhaite que le titulaire développe des solutions modulaires et interopérables capable de s’interconnecter avec d’autres applications au moyen d’API.

Un partenariat de 5 ans conçu autour de deux grandes phases distinctes

L’EPA Paris-Saclay envisage un partenariat d’innovation d’une durée de 5 ans qui se décompose ainsi :

  • La première phase (dite « phase R&D ») concerne la mise au point du service de stationnement. Elle s’étendra sur 2 ans environ, avec une première sous-phase « démonstrateur » d’une durée plafonnée à 8 mois afin de développer les fonctionnalités essentielles du service et de les expérimenter très rapidement en conditions réelles.
  • La seconde phase (dite « phase exploitation ») permettra de déployer à plus grande échelle dans le campus le service de stationnement qui aura été mis au point. Elle sera d’une durée fixe de 3 ans.

Le souhait de l’EPA Paris-Saclay et des collectivités partenaires est en effet que la mise en place effective du service accompagne le développement du campus urbain de Paris-Saclay, avec la livraison des bâtiments de la première phase entre 2017 et 2021.

 

Lien pour télécharger les documents : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?PCSLID=CSL_2017_q-BhaB-ua5

Date limite de remise des candidatures : 28 avril 2017 – 12h00 (heure de Paris)

En savoir plus

Ajouter un commentaire