L’EPA Paris Saclay lance une mission pour activer l’urbanisme transitoire sur le Campus urbain

©Nicolas Bascop

Partager la page

Lancé dans le cadre de Paris-Saclay Version Bêta, démarche globale d’urbanisme transitoire à l’échelle de l’OIN (Opération d’intérêt national) Paris-Saclay, ce premier marché d’activation désignera un collectif pour la mise en œuvre d’animations et d’installations transitoires sur le Campus urbain. Un site internet est également mis à ligne à cette occasion afin d’accompagner les porteurs de projets.

Depuis plusieurs années, l’EPA Paris-Saclay encourage le déploiement de lieux de vie et d’animation éphémères sur son territoire en parallèle à l’évolution de l’aménagement des différents quartiers : appel à projets foodtrucks, occupation transitoire du Point F et du PROTO204, pépinière des espèces locales sur le plateau de Satory à Versailles…

Logo Paris-Saclay version Beta

L’EPA Paris-Saclay a souhaité ainsi initier une stratégie d’urbanisme transitoire, baptisée Paris-Saclay Version Bêta, portant sur l’ensemble du territoire de l’OIN, une démarche inédite à cette échelle, qui a pour but :

  • de mettre à profit, le temps des chantiers, les sites en attente d’un aménagement définitif,
  • d’impulser une dynamique collective au travers d’opérations d’urbanisme transitoire qui favorisent le développement d’activités économiques et culturelles (lieux d’innovation, espaces évènementiels, lieux de convivialité à destination des premiers usagers/habitants…),
  • l’appropriation des projets d’aménagement par les usagers (préfiguration d’équipements publics, maison du projet…),
  • l’amorce de changements d’usages.

Un marché d’activation pour le Campus urbain

Choisi en 2019 à l’issue d’une consultation, le Sens de la Ville, en groupement avec Julien Beller Architecte, Gingko Avocats et le bureau d’études Scoping, accompagne ainsi l’EPA Paris-Saclay dans cette démarche et a élaboré, en étroite association avec l’ensemble des collectivités locales concernées, une stratégie d’urbanisme transitoire à l’échelle de l’OIN, dénommée Paris-Saclay Version bêta.

Situé sur les communes de Palaiseau, Orsay et Gif-sur-Yvette, le Campus urbain verra se dérouler les premières actions issues de la stratégie Paris-Saclay Version Bêta.

Dans ce cadre, un marché d’activation est lancé sous la forme d’un dialogue compétitif afin de permettre, dans un premier temps, de déployer des actions et des installations temporaires dans l’espace public, sur les quartiers de Moulon et de l’École polytechnique du Campus urbain : construction de mobilier urbain temporaire, signalétique provisoire, organisation d’évènements culturels et festifs, de visites de chantier, etc.

Crédit : EPA Paris-Saclay-Le Sens de la Ville-Nicolas Bascop

Deux lieux pourront être mis à la disposition du groupement lauréat : le point F, bâtiment historique datant de 1973 sur le Carré des Sciences du quartier de Moulon (+ un hangar comme atelier), et un emplacement sur la place Marguerite Perey dans le quartier de de l’École polytechnique.

Plusieurs types de structures peuvent répondre au marché d’activation, et les regroupements sont vivement encouragés. Ce marché s’adresse ainsi à des collectifs de porteurs de projets susceptibles de proposer des actions transitoires sur le Campus urbain (par exemple, occupations temporaires, animations, agriculture urbaine, vulgarisation scientifique, etc.).

Un site web pour tout savoir sur Paris-Saclay Version Bêta

Paris-Saclay Version Bêta vise à déployer des animations et des occupations temporaires au sein des projets d’aménagements de l’EPA Paris-Saclay.

L’objectif est de faire émerger des lieux de vie, d’expérimentation et d’initiatives collectives, dans les temps d’attente liés aux transformations urbaines.

Démarche faite avec et pour les usagers du territoire (habitants, étudiants, chercheurs, salariés…), elle repose sur 3 piliers :

  • Faire ensemble: encourager les initiatives collectives et fédérer les différents publics des territoires de Paris-Saclay. À ce titre, des ateliers « version bêta » ont été lancés par l’EPA Paris-Saclay, début 2020, afin d’associer les usagers des deux quartiers du Campus urbain à la définition des besoins et à la mise en œuvre du programme d’activation.
  • Liberté de faire: proposer des lieux d’expérimentation, et permettre aux usagers de s’impliquer concrètement dans la mise en place d’aménagements transitoires.
  • Faire pour essayer: tester des utilisations de bâtiments, de l’espace public ou des activités qui pourront être conservées dans le projet urbain, et se donner un « droit à l’erreur » en proposant des usages réversibles.

Un site web (beta.epaps.fr) est mis en ligne pour expliquer la démarche et accompagner les porteurs de projets. A terme, il recensera l’ensemble des actions et actualités émanant de la démarche et deviendra également une véritable plateforme d’échanges et d’interactivité avec les usagers et porteurs de projet.

> Visitez le site web dédié au projet

Calendrier prévisionnel du marché d’activation

  • Mai 2020 : Lancement du marché d’activation
  • Juin 2020 : Organisation d’une visite du campus urbain à destination des candidats
  • Juillet 2020 : Organisation de deux séances de dialogue des candidats avec l’EPA Paris-Saclay
  • Septembre 2020 : Remise des offres finales
  • Fin 2020 : Démarrage de la mission d’activation

> Téléchargez les documents de la consultation

En savoir plus

Ajouter un commentaire