L’EPA Paris-Saclay choisit Le Sens de la Ville pour l’accompagner dans sa stratégie d’urbanisme transitoire

Partager la page

À l’issue d’une consultation lancée en décembre 2018, l’EPA Paris-Saclay a retenu le groupement Le Sens de la Ville – Julien Beller Architecte – Gingko Avocats – Scoping et pour la définition et la mise en œuvre d’un plan d’action d’urbanisme transitoire sur l’ensemble de l’opération d’intérêt national Paris-Saclay. La méthodologie de préparation et de gestion des appels à projets a été jugée particulièrement intéressante et adaptée aux ambitions de l’EPA. Celle-ci apporte en effet une réponse en adéquation avec la volonté de l’EPA de concevoir une stratégie qui émane tout à la fois des territoires tout en incarnant une identité unifiée à l’échelle de l’OIN Paris-Saclay.

L’objectif de l’EPA Paris-Saclay est de mettre à profit le temps des chantiers et les sites en attente d’un aménagement définitif, pour impulser une dynamique collective au travers d’opérations d’urbanisme transitoire qui favorisent le développement d’activités économiques et culturelles (lieux d’innovation, espaces évènementiels, lieux de convivialité à destination des premiers usagers/habitants…), l’appropriation des projets d’aménagement par les usagers (préfiguration d’équipements publics, maison du projet…) et l’amorce de changements d’usages.

Chaque projet d’urbanisme transitoire devra respecter les invariants de l’ambition du cluster :

  • favoriser l’innovation ;
  • s’inscrire dans une démarche de développement durable,
  • intégrer la participation des usagers à la conception ou à l’expérimentation de nouveaux usages ;
  • privilégier le réemploi et l’économie circulaire ;
  • garantir la mixité et la rencontre entre usagers de différents horizons (habitants, étudiants, salariés…) ;
  • contribuer à l’émergence de nouveaux acteurs dans les projets d’aménagement.

Une stratégie d’urbanisme transitoire à l’échelle du cluster Paris-Saclay

La mission assignée au groupement piloté par Le Sens de La Ville a démarré fin mai 2019. Elle sera structurée en plusieurs temps forts, allant de la définition d’ambitions applicables à l’échelle du cluster, à des diagnostics techniques et des études de faisabilité pour différents sites. Cette mission sera menée en lien avec les acteurs locaux afin de concevoir une stratégie et des modalités opérationnelles ancrées dans les territoires dans lesquels elle s’inscrit.

Le Sens de la Ville va établir un état des lieux des atouts et des contraintes des sites, bâtis ou non, susceptibles d’accueillir des initiatives d’urbanisme transitoire

Une deuxième étape consistera à faire émerger les ambitions et potentiels d’usages pour chaque site en privilégiant une approche de terrain. Des diagnostics techniques et faisabilités architecturales seront réalisés à ce stade pour l’ensemble des sites qui seront retenus de manière à développer une stratégie la plus adaptée possible aux spécificités de chaque site.

Enfin, la troisième étape sera consacrée à définir les lignes directrices des appels à projets, en termes de programmation, de calendrier, et de montages juridiques. Il s’agira en particulier de définir une programmation d’ensemble à l’échelle du cluster et de la décliner sur les différents secteurs de projets de manière à favoriser une logique de synergie plutôt que de concurrence entre les territoires et à un équilibre entre des occupations éphémères et des actions de préfiguration pouvant être pérennisées. Le cadre juridique des opérations sera également étudié, afin de déterminer un montage prenant en compte les contraintes économiques (modèle économique, bilans d’exploitation prévisionnels, redevance d’occupation, durée minimale, conditions de sortie…).

Sur la base de ce travail, l’EPA Paris Saclay devrait être en mesure de lancer son premier appel à projets au quatrième trimestre 2019. Selon l’ampleur des travaux qui seront nécessaires à l’ouverture des sites, de premières initiatives d’urbanisme transitoire pourraient voir le jour début 2020.

Une démarche inédite à cette échelle

A cette échelle, la démarche initiée par l’EPA Paris-Saclay est aujourd’hui inédite. Elle porte sur l’ensemble du territoire de l’OIN.

Le groupement retenu réunit des expertises complémentaires : stratégie urbaine, urbanisme opérationnel, concertation, études techniques, architecture éphémère, droit de l’immobilier et de l’urbanisme. Il est piloté par le Sens de la Ville, une coopérative de stratégie urbaine, programmation et ingénierie de projets, qui défend une fabrique ouverte de la ville, en s’appuyant sur des processus de conception et de décision horizontaux. Elle accompagne déjà l’EPA Euroméditerranée dans le déploiement d’une stratégie d’urbanisme transitoire à l’échelle de l’Extension, un périmètre de 169 ha, avec l’agence Leclercq et associés architectes-urbanistes, ou encore Paris Métropole Aménagement dans la définition d’une méthode de projet permettant de mettre en œuvre les principes d’un urbanisme collaboratif sur le quartier Saint Vincent de Paul à la suite des Grands Voisins.

Huit groupements pluridisciplinaires ont répondu à la consultation de l’EPA :

  • Le Sens de la Ville – Gingko Avocats – Scoping et Julien Beller Architecte
  • Plateau Urbain – La Belle Friche – Une Fabrique de la Ville – RED – Palabres Ancoats
  • Algoé – Atelier Georges – IAU Ile-de-France – Cheuvreux – Metropolis – Sogeti
  • Urbanova – DVTup – Association Le Wip – Seban & Associés – Looking for Archi – Qualiconsult – Sinny & Ooko
  • Ingérop – Parimage – Bellastock
  • SCET – S2T – Plausible – Possible – GO Eco – YA+K
  • Eranthis – Atelier Urbain – Anne Durand
  • Setec Organisation – Cuesta

Ajouter un commentaire