L’EPA Paris-Saclay autorisé par le préfet de l’Essonne à réaliser les puits de forage à l’Albien du réseau de chaleur

Partager la page

La Préfecture de l’Essonne a publié deux arrêtés datant du 20 février 2017 autorisant l’Etablissement Public d’Aménagement Paris-Saclay à rechercher par forage un gîte géothermique à basse température à l’Albien sur le territoire des communes de Bures-sur-Yvette, Gif-sur-Yvette, Orsay, Palaiseau, Saclay, Saint-Aubin et Vauhallan, en vue de la de la construction du réseau de chaleur et de froid.

Les arrêtés autorisent également l’EPA Paris-Saclay à ouvrir des travaux miniers nécessaires à la réalisation de puits de recherche sur le territoire des communes de Gif-sur-Yvette, Orsay, Palaiseau et Saclay.

Le réseau de chaleur et de froid est conçu pour être alimenté par la nappe géothermique de l’Albien et irriguent le campus urbain de Paris-Saclay.

Trait d’union entre les différents réseaux énergétiques, ce réseau d’échange, de distribution de chaleur et de froid bas carbone constitue la première brique d’un Smart Grid multi-énergies (électricité et chaleur) à l’échelle du campus Paris-Saclay. Il est un projet essentiel à l’exploitation des énergies locales et renouvelables.

Il multipliera les possibilités d’atteindre à chaque instant un optimum énergétique territorial, en jouant avec tous les leviers : inertie thermique des bâtiments, stockage de la chaleur, recharge des véhicules électriques, intégration du solaire photovoltaïque… Le déploiement d’une telle solution à cette échelle sera une première mondiale qui fera de Paris-Saclay une formidable vitrine technologique.

Lauréat de l’appel à projets « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » organisé par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, le Campus urbain de Paris-Saclay place la sobriété énergétique au cœur de son projet.

 

En savoir plus

Ajouter un commentaire