Le groupement mené par SOA Architectes et Léon Grosse retenu par Batigère Ile-de-France pour la conception-réalisation de 363 logements étudiants sociaux

Partager la page

Sélectionné en juin 2015, à la suite d’une consultation lancée par l’Etablissement public Paris-Saclay, Batigère Ile-de-France a lancé, en octobre de la même année, la procédure d’appel d’offres européen pour un marché de conception-réalisation de 363 logements étudiants sociaux (environ 417 places) de 10 000 m2 de surface de plancher sur la commune de Gif-sur-Yvette dans le quartier de Moulon.

Le jury de sélection des candidatures, composé des membres de Batigère Ile-de-France, de la ville de Gif-sur-Yvette, de la Communauté d’agglomération du plateau de Saclay, du CROUS, futur gestionnaire de la Résidence, de l’Université Paris-Saclay, de l’EPA Paris-Saclay, a retenu le groupement suivant :

– Mandataire conception : SOA Architectes
– Mandataire réalisation : Léon Grosse
– BET TCE, Economiste, HQE, VRD, dépollution acoustique : IGREC Ingénierie
– Paysage : Agence de Paysage Sébastien Sosson

 

Un projet à plusieurs échelles

L’enjeu du projet, imaginé par SOA Architectes, est de donner une place dédiée aux modes de vie étudiant à trois niveaux : à l’échelle publique, collective et individuelle.

– L’échelle publique de la rencontre et de la découverte
Les grands programmes collectifs s’organisent autour d’un amphithéâtre extérieur, symbole du partage des connaissances du monde étudiant. On trouve autour de cette figure centrale les bureaux du Crous, un grand magasin qui rassemble un café, des laveries et une bourse de travail, une terrasse, un grand atelier et une salle de sport. Ces programmes animent et s’ouvrent à la fois sur le jardin et sur la rue.

– L’échelle collective de la collocation et de l’entraide quotidienne
Elle est développée dans les étages et les distributions communes de la résidence. Les espaces partagés sont en duplex, conçus et dimensionnés pour 16 personnes en moyenne. Ils disposent d’un petit espace de travail et un salon autour d’une terrasse en double hauteur.

– L’échelle individuelle de l’intimité et du ressourcement
C’est le domaine des appartements. Chacun profite d’une très grande fenêtre et d’une bande libre qui permettent d’aménager les logements comme des grands séjours. Sur les toits, des jardins particuliers offrent un lieu idéal pour se ressourcer.

Les logements répondent ainsi aux ambitions de la charte « Habiter le Campus » qui définit les typologies de résidences qui seront implantées sur le campus de Paris-Saclay. La mise en service de la résidence est prévue pour septembre 2018 afin d’accueillir les nouveaux étudiants qui feront leur rentrée à l’ENS Cachan, à l’Université Paris-Sud ou encore à Centrale Supélec situés à proximité.

En savoir plus

Ajouter un commentaire