Jardin Services Végétaux choisi pour la pépinière paysagère transitoire du Campus urbain de Paris-Saclay

Centrale Supelec-Jardin Argenté ©Carlos Ayesta

Partager la page

L’EPA Paris-Saclay, en partenariat avec les collectivités territoriales (ville d’Orsay, Communauté d’agglomération Paris-Saclay) et les professionnels de la filière horticole et pépiniériste d’Ile-de-France, engage la création d’une pépinière paysagère transitoire sur le Campus urbain de Paris-Saclay, en choisissant Synfolia, regroupement de 5 pépinières à travers la France parmi lesquelles figurent les Pépinières du Plateau de Versailles (Yvelines 78). Un projet soutenu par la Région Ile-de-France.

Une pépinière transitoire de 1800 arbres sur le quartier de Corbeville

L’aménagement des espaces publics du Campus urbain de Paris-Saclay crée un besoin d’environ 8 000 grands arbres sur la période 2018-2025. Or, l’intégration d’essences indigènes d’Île-de-France dans la plantation des espaces verts est contrainte par des difficultés d’approvisionnement des producteurs spécialisés de la Région.
Ainsi, l’objectif de cette pépinière paysagère transitoire est de sécuriser un approvisionnement local en végétaux en constituant une réserve de grands arbres pour les plantations des futurs voiries et espaces arborés des trois quartiers du Campus urbain (quartier de Moulon, de Corbeville et de l’Ecole polytechnique). La méthode de la pépinière in situ diminue également le risque d’échec des transplantations.

Ce projet répond ainsi à plusieurs enjeux :

  • Maitriser les impacts environnementaux et soutenir la transition écologique : en favorisant un approvisionnement local et faisant grandir les arbres localement, l’EPA Paris-Saclay contribue au développement de circuits courts ainsi qu’à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Favoriser le développement territorial et apporter de la valeur ajoutée en local : le projet permet d’amorcer de nouvelles dynamiques économiques et d’expérimenter un nouveau modèle économique innovant de manière transitoire sur un foncier non utilisé et voué à muter. Il s’inscrit ainsi dans les actions portées par la Région Ile-de-France pour la structuration de la filière horticole et aux pépinières franciliennes notamment au travers du label Plantes d’Ile-de-France et du pass’filière Horti-pépi.
  • Améliorer le cadre de vie et préfigurer la trame verte : l’activation de ce projet d’aménagement de trame verte permet d’accompagner la phase chantier en intégrant de façon éphémère une trame paysagère sur un site non utilisé, et d’améliorer le cadre de vie des usagers. La plantation d’arbres ayant grandi localement favorisera également une végétation réussie au sein du Campus urbain.
  • Développer les actions de sensibilisation des usagers du territoire et promouvoir le rôle de l’arbre en milieu urbain : la pépinière deviendra également un lieu d’accueil du public, et notamment de groupes de scolaires pour des actions pédagogiques de sensibilisation au rôle de l’arbre en ville. Des opérations ouvertes au grand public pourront également avoir lieu lors d’événements spécifiques comme la Journée mondiale de la biodiversité ou la Semaine du développement durable

Calendrier

  • Acquisition du matériel et des végétaux : fin 2020
  • Constitution de la pépinière : de fin 2020 à début 2021
  • Activité de la pépinière : de 2021 à 2025
  • Implantation définitive des végétaux dans les quartiers : de fin 2023 à 2025

En savoir plus

Ajouter un commentaire