L’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France officiellement inauguré

Partager la page

L’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF) a inauguré ce jour, le 18 décembre 2018, sa plateforme technologique en présence de François de Rugy, Ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, Guillaume Boudy, Secrétaire général pour l’Investissement, Grégoire de Lasteyrie, maire de Palaiseau, Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général de EDF, Patrick Pouyanné, Président-Directeur Général de Total, Antoine Petit, Président-Directeur Général du CNRS, Éric Labaye, Président de l’Ecole polytechnique et François Darchis, Membre du comité éxécutif de Air Liquide.

L’IPVF a pour ambition de réunir les meilleurs acteurs de la recherche nationale dans le domaine du photovoltaïque, pour constituer un institut de recherche de dimension internationale et développer des modules photovoltaïques à haut rendement et bas coût. Les partenaires fondateurs de l’IPVF sont EDF, TOTAL, AIR LIQUIDE, RIBER, HORIBA, le CNRS et l’École polytechnique.

 

Façade du bâtiment de l'IPVF
Hall d'accueil de l'IPVF

L’IPVF est labellisé « Institut pour la Transition Energétique » et est soutenu par l’Etat via le Secrétariat Général Pour l’Investissement (SGPI) et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Situé sur la commune de Palaiseau, au coeur du campus Paris-Saclay, qui regroupera dans un avenir proche près de 15% de la recherche nationale, le bâtiment de l’IPVF est doté d’une une surface de 8000 m2 dont 3500 m2 de laboratoires et une centaine d’équipements de recherche de pointe.

Près de 70% de cette plateforme technologique est dédiée à la réalisation d’un programme de recherche collaboratif avec les partenaires de l’IPVF. Cette plateforme accueille d’ores et déjà près de 150 chercheur·e·s académiques et industriels et propose une gamme complète et flexible de services scientifiques et techniques adaptés aux besoins des entrepreneurs, start-up, PME, grands groupes et instituts de recherche.

Le programme de recherche de l’IPVF vise à développer des technologies photovoltaïques de rupture pour permettre à cette filière de contribuer plus encore et aux cotés des autres sources d’énergie décarbonnées à la transition énergétique.

Retrouvez le reportage de Paris-Saclay TV réalisé en octobre 2017

En savoir plus

Ajouter un commentaire