Consultation pour un réseau de chaleur et de froid

Partager la page

L’Etablissement public Paris-Saclay a retenu les candidats suivants dans le cadre d’une procédure négociée en vue de la passation d’un contrat de conception – réalisation – exploitation – maintenance (CREM) pour la réalisation d’un réseau de chaleur basé sur la géothermie profonde alimentant l’ensemble du campus urbain de Paris-Saclay en chaud et en froid :

–       Groupement EDF Optimal Solutions – DALKIA France (établissement Dalkia Ile-de-France)

–       GDF Suez Energie Services (établissement COFELY Réseaux)

–       IDEX Energies (agence régionale dédiée aux Réseaux IDEX Energies), avec les capacités de la société EGIS Industries.

La désignation du lauréat et la signature du contrat de conception – réalisation – exploitation – maintenance seront effectives au premier trimestre 2015.

Les candidats devront proposer une solution technique pour alimenter en chaud et en froid les quartiers de l’Ecole polytechnique (Palaiseau) et de Moulon (Gif-sur-Yvette, Orsay) à partir d’une géothermie profonde sur la nappe de l’Albien. L’EPPS a fixé pour objectif la production d’une chaleur à 50% renouvelable. A partir d’une eau à 28°C, la production de chaud et de froid sera assurée par des pompes à chaleurs. Ce réseau permettra également la récupération et la valorisation de la chaleur provenant des énergies résiduelles de certains process ou activités de recherche présentes sur les secteurs de projet.

Tous les nouveaux bâtiments construits dans les ZAC (établissements d’enseignement supérieur de l’Université Paris-Saclay, entreprises, logements, etc.) s’y raccorderont et se fourniront ainsi en chaleur et en froid grâce à des sous-stations d’échanges.

Ce réseau de chaleur a vocation à être la première brique d’un Smart Grid énergétique global (électricité et chaleur) à l’échelle du campus Paris-Saclay. Le déploiement d’une telle solution à une telle échelle sera une première mondiale qui fera de Paris-Saclay une formidable vitrine technologique et un territoire à énergie positive.

Ce réseau de chaleur, projet d’écologie industrielle, prend place dans une stratégie éco-territoire plus vaste qui repose sur 6 piliers : créer le premier territoire bas carbone d’Ile-de-France, mettre en place une alternative à la voiture individuelle, réconcilier urbanité, agriculture et espaces naturels, réduire l’impact environnemental, utiliser l’accélérateur numérique, développer une gestion intégrée de l’eau.

 

En savoir plus

Ajouter un commentaire