Consultation pour la maîtrise d’œuvre urbaine de la ZAC de Satory Ouest

Partager la page

Dans le cadre de l’aménagement de la zone d’aménagement concerté (ZAC) de Satory Ouest à Versailles, l’Etablissement public Paris-Saclay (EPPS) publie un appel d’offres restreint afin de retenir une équipe de maîtrise d’œuvre urbaine, architecturale et paysagère. Le titulaire de l’accord-cadre sera l’architecte-urbaniste coordonnateur de la ZAC de Satory Ouest en collaboration avec l’EPPS, avec comme mission première la conception du projet urbain sur la base du schéma directeur existant.

La libération projetée d’une partie des terrains militaires situés à Satory par le ministère de la Défense, offre une opportunité de mutation exceptionnelle pour ce huitième quartier de Versailles. Le plateau de Satory englobe une surface de 330 hectares répartis schématiquement entre 180  hectares pour l’Ouest et 150 hectares pour l’Est. La partie mutable des emprises militaires est majoritairement située sur la partie Ouest.

Intégré à l’Opération d’Intérêt National (O.I.N.) Paris-Saclay, le plateau de Satory a vocation à regrouper des entreprises technologiques de pointe autour des thématiques des mobilités du futur (installation de VEDECOM : l’Institut français de recherche partenariale publique-privée et de formation dédié à la mobilité individuelle décarbonée et durable), en dialogue avec les pôles automobiles yvelinois déjà implantés (Renault, PSA, etc…) et l’Université Paris-Saclay (dont l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines est membre).

Le quartier de Satory Ouest se distinguera également par une approche innovante des déplacements, s’appuyant non seulement sur les modes habituels, mais aussi sur les circulations douces et les moyens de transport de nouvelle génération. Elément fédérateur de l’ensemble du projet Paris-Saclay, la ligne 18 desservira directement le plateau de Satory.

Les qualités multiples et exceptionnelles de ce site fondent le schéma directeur mis au point par le groupement mené par Michel Desvigne pour l’ensemble du plateau de Satory. Dans la continuité des grandes allées historiques héritées des aménagements du parc du Château de Versailles, le schéma directeur décrit une trame paysagère généreuse dans laquelle s’insèrent de grands quartiers, dont la morphologie reste à établir. L’eau constitue évidemment un élément organisateur du paysage et de la gestion de l’écosystème du plateau.

Ce document cadre a permis de confirmer l’ambition d’un pôle urbain à vocation mixte pour Satory Ouest et d’en fixer les enjeux programmatiques et de desserte à terme : deux grandes phases comptant au total 4 à 5 000 logements, entre 200 000 et 300 000 m² d’activités économiques de R&D et tertiaire (soit environ 13 000 emplois), équipements, commerces et services associés, à terme de 15-20 ans dans une opération d’aménagement qui est prévue phasée.

Les deux grandes phases envisagées pour le développement de ce projet :

  • Une première phase de 2016 à 2024, dédiée à l’investissement et à la dynamique de transition fondamentale, permettra de développer les premiers quartiers autour de l’emprise prévue pour l’implantation de la future gare du Grand Paris Express, en articulation des secteurs Ouest et Est de Satory. Elle préfigurera les orientations programmatiques et d’aménagement traduites dans le schéma directeur et permettra d’atteindre la taille critique nécessaire au développement des commerces et du quartier. Des espaces paysagers permettront d’amorcer la réalisation de la trame paysagère à l’échelle du plateau.
  • Une deuxième phase de 2025 à 2035, de valorisation et de maturité, permettra d’asseoir la composante Recherche & Développement de Satory Ouest et de renforcer la programmation en logements du quartier, accompagnés par l’arrivée de la gare de métro du Grand Paris Express.

La trame paysagère et les lisières amplifiées seront bouclées, maillant l’ensemble des quartiers.

Les candidats devront respecter les principes fondamentaux contenus dans la stratégie de l’opération d’aménagement portée par l’EPPS :

  • Donner une perspective positive, valorisante et déterminante de mutation du site, tenant compte des besoins de ses utilisateurs actuels : faciliter la pré-commercialisation immédiate du terrain des Marronniers, en profitant du levier que représenterait l’implantation de VEDECOM et offrir de la crédibilité à une démarche de développement économique dans un cadre opérationnel balisé et sécurisé (ZAC).
  • Intégrer des infrastructures de desserte améliorées : liaison multimodale St Cyr-Satory, échangeur RN12/RD91, rond-point de Bir Hakeim, métro Grand Paris Express.
  • Atteindre la taille critique d’un véritable quartier mixte : offrir un quartier vivant et équipé tout au long de sa constitution, répondant aux besoins des usagers actuels et futurs, indispensables au développement économique et d’un espace de vie.
  • Concevoir une opération d’aménagement d’ensemble, auto finançable : un bilan d’opération équilibré qui finance les infrastructures internes, contribue au financement d’une accessibilité améliorée, finance les équipements et espaces publics et reçoit des recettes compatibles avec le marché immobilier.

Le calendrier de la consultation :

  • Lancement de l’avis d’appel public à la concurrence : 10 avril 2015
  • Remise des candidatures : 18 mai 2015
  • Envoi du Dossier de Consultation des Entreprises aux candidats admis à concourir : courant juin 2015
  • Remise des offres : fin juillet 2015
  • Choix du lauréat : septembre 2015

Ajouter un commentaire