Campus urbain de Paris-Saclay : les nouveaux commerces et services dynamisent les quartiers

Une boulangerie accueille salariés, étudiants et ouvriers de chantiers depuis fin mai 2019 sur le quartier de l'Ecole polytechnique

Partager la page

Nouveaux commerces, lieux de vie, services, logements, espaces verts… Le début d’année 2020 s’annonce animé pour les étudiants et les premières familles qui s’installent à Paris-Saclay.

Le défi était de taille pour le plateau de Saclay. Projet phare du Grand Paris, le cluster scientifique et technologique de Paris-Saclay, l’un des plus au monde, n’abrite pas moins un campus urbain. Près de 13 000 étudiants et autant de salariés et chercheurs s’y rendent chaque jour.

Le campus Paris-Saclay s’apprête à accueillir 5 000 nouveaux étudiants – dont une partie résidera sur place -, des salariés supplémentaires mais aussi de premiers habitants avec la livraison, fin octobre 2019, du programme résidentiel O’rizon dans le quartier de Moulon à Gif-sur-Yvette.

Pour faire face au développement du territoire et à l’arrivée de ces nouveaux publics, l’EPA Paris-Saclay a choisi d’organiser l’aménagement autour d’un enjeu fort : répondre aux besoins de tous grâce à des conditions de vie attractives, mais surtout favoriser les synergies et les échanges.

 

La conciergerie Asap propose légumes, fruits et œufs frais aux habitants.

Dans cette optique, c’est tout un réseau de commerces et de services qui est en cours de déploiement faisant des zones aménagées des quartiers de ville accueillants. L’objectif ? Faire de ce territoire d’innovation technologique, entrepreneuriale et d’excellence académique un lieu de rencontres, de divertissement, de culture mais aussi d’activités sportives et d’espaces en plein air. En bref, faire naître une curiosité réciproque entre les différents publics du cluster et encourager les échanges.

Neuf ans après sa création, l’EPA Paris-Saclay poursuit le développement d’un cadre de vie agréable pour les étudiants et les collaborateurs des entreprises, qui découvrent progressivement les nouvelles installations. Depuis le printemps 2019, ils ont ainsi pu bénéficier de l’arrivée de commerces de proximités sur le quartier de l’Ecole polytechnique, à Palaiseau (boulangerie, banque, supermarchés, conciergerie, tabac-presse…) ainsi que de l’ouverture du parc de Moulon.

Le Saclay, un tabac-presse pratique pour ceux qui travaillent et vivent dans le quartier de Polytechnique.

A compter du premier trimestre 2020, le quartier de Moulon se pourvoira de nouveaux snacks et restaurants, de commerces flambants neufs (boulangerie, charcuterie, supérette, épicerie) mais aussi d’un coiffeur, d’un cabinet médical et d’une banque. Le quartier ne cessera de monter en gamme jusqu’à l’automne 2020 oùles premières familles arrivées sur le campus pourront ainsi rapidement s’installer et prendre part à la vie de quartier.

En attendant, l’EPA Paris-Saclay, en partenariat avec les collectivités locales, a depuis 2018 implanté des foodtrucks sur différents points stratégiques du campus urbain. Ces commerces non-sédentaires ont pour usagers, non-seulement les salariés et étudiants des quartiers, mais également les ouvriers et intervenants des différents chantiers en cours de réalisation.

Pour les étudiants aux petits budgets, la Fédération des Associations de Paris-Sud (FAPS) a ouvert une épicerie sociale et solidaire. Située au bâtiment 308 (1er étage) du Campus universitaire d’Orsay, l’AGORAé propose des paniers de légumes à bas prix et des produits affichant des prix réduits de 80 à 90 % par rapport à la vente traditionnelle.

Toutes ces nouveautés doivent répondre aux attentes des futurs arrivants : consommer local, disposer de services de proximité, de lieux de convivialité… Grâce à ces espaces, le cluster pourra renforcer son attractivité mais aussi garantir la mixité des publics et des usages en suscitant les rencontres.

En savoir plus

Ajouter un commentaire