Alexandre Moronnoz désigné pour la conception du mobilier urbain innovant sur la ZAC du quartier de Moulon

Perspective de la Place du Lieu de Vie ©Jérémy-Soudant

Partager la page

Après un dialogue compétitif lancé fin 2016, l’EPA Paris-Saclay a retenu la candidature d’Alexandre Moronnoz pour la conception du mobilier urbain innovant sur la ZAC du quartier de Moulon.
Pour rappel, Aurel Design Urbain et le groupement Topotek/Transolar/Les Éclairagistes Associés avaient également été sélectionnés pour remettre une offre.

Le prestataire lauréat a désormais à charge de proposer une conception commune de mobilier urbain innovant, de la traduire techniquement et d’en assurer le suivi, en vue de sa mise en œuvre dans les 4 espaces publics dits « majeurs » du quartier de Moulon : la Place du Lieu de Vie, le Parc de Moulon, le Jardin argenté et le Deck.

La Place du Lieu de Vie sera le premier espace sur lequel sera décliné le cadre commun de ce mobilier urbain. Elle est pour le quartier de Moulon, une centralité importante entourée de bâtiments en lien avec la vie universitaire du campus urbain : le Bâtiment de l’Université Paris-Sud d’enseignement de la Physique, la Maison de l’ingénieur, l’IUT d’Orsay, le pôle Biologie-Pharmacie-Chimie, le Pôle universitaire d’ingénierie d’Orsay (PUIO), le Lieu de Vie et des résidences étudiantes.

Localisation de la Place du Lieu de Vie

L’EPA Paris-Saclay attend à ce que le mobilier urbain innovant réponde à différents usages et besoins notamment l’éclairage de la place ainsi qu’une certaine adaptabilité à la typologie du lieu. Le projet devra également protéger et mettre en valeur les vestiges gallo-romains, déjà présents sur le site du Lieu de Vie.
Par ailleurs, la réalisation de ce mobilier urbain innovant accompagne la mise en œuvre du projet d’espace public mené par le groupement MSTKA.

"Color Blocks", le projet d’Alexandre Moronnoz

L’intention du projet « Color Blocks » proposé par Alexandre Moronnoz, et retenu par l’EPA Paris-Saclay, est d’envisager la conception d’objets urbains évolutifs qui puissent accompagner les usagers du site dans leur expérience urbaine du campus. Le mobilier sera composé de modules simples dont la configuration pourra évoluer selon les besoins, s’adaptant à la forme urbaine et aux usages quotidiens et/ou exceptionnels des utilisateurs. Ce concept permet à la fois une appropriation simple et intuitive des modules mis à disposition dans l’espace public mais permet également une grande liberté d’usages.

Etendue des différentes possibilités de configuration du mobilier urbain © Alexandre Moronnoz

Dissimulée dans une simplicité apparente, l’innovation du mobilier passera à la fois par la présence de fonctions technologiques (Wi-Fi, Bluetooth, prises USB et électriques…), qui pourront facilement être remplacées pour suivre les évolutions dans ce domaine, mais aussi par l’aspect technique des modules. Facilement déplaçables (hors modules nécessitant raccordement aux réseaux) ce mobilier est réversible. Sa fabrication associera des technologies et des savoir-faire qui ne sont habituellement pas combinés.

Ce mobilier offre donc une réponse à la fois technologique et fonctionnelle, support d’une appropriation urbaine facilitée et conviviale.

Calendrier prévisionnel :
– Début de chantier : printemps 2018
– Pose du mobilier : rentrée 2019, accompagnant l’ouverture du bâtiment d’enseignement de la Physique

En savoir plus

Ajouter un commentaire