3 équipes retenues pour développer un projet urbain autour du pôle gare de Saint-Quentin Est à Guyancourt

Partager la page

Ce secteur offre des opportunités de développement dans l’environnement direct de la future gare de la ligne 18 du métro du Grand Paris. Très compartimenté par les infrastructures existantes, son aménagement nécessite des recompositions d’envergure, notamment en ce qui concerne le site industriel désaffecté de Thalès optronique, à l’interface des franges de la RD91 et du Technocentre Renault.

L’EPA Paris-Saclay a publié, en juillet 2016, un avis d’appel public à la concurrence pour choisir l’équipe de maîtrise d’oeuvre urbaine qui l’accompagnera dans la conception et la mise en oeuvre du projet Saint- Quentin Est à Guyancourt. A la suite de la phase de candidatures, l’EPA Paris-Saclay en collaboration avec la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (SQY) et la ville de Guyancourt ont retenu trois équipes :

  • DEVILLERS ET ASSOCIES, Adéquation, Artélia et Confluence,
  • KCAP, AWP, Arcadis, Algoé, Franck Boutté Consultants et Studio #,
  • MARNIQUET-AUBOUIN, D’Ici Là, Filigrane programmation, Urban-Ecoscop, Safege et Transitec.

Le dialogue, débutant en cette fin d’année 2016, se conclura à l’été 2017.

Dans un premier temps, sur la base des orientations paysagères et urbaines qui auront été retenues pendant le dialogue compétitif, le titulaire de l’accord-cadre réalisera les études pré-opérationnelles architecturales, urbaines, paysagères et techniques destinés à alimenter les futurs dossiers réglementaires. Il accompagnera l’EPA Paris-Saclay et les partenaires dans le processus de
concertation.

Dans un deuxième temps, l’accord-cadre a pour objet :

  • au titre de missions d’architecte-coordonnateur, d’assurer le suivi du projet d’aménagement en général et des projets immobiliers qui s’y dérouleront,
  • au titre de missions de maîtrise d’oeuvre d’espaces publics, de concevoir et réaliser des espaces publics.

Les ambitions du projet urbain

Le secteur de Saint-Quentin Est à Guyancourt se trouve à l’articulation du plateau de Saclay au sud, de Saint-Quentin-en-Yvelines à l’ouest et de Versailles au nord. Traversé par la RD91, axe structurant nord-sud, il est directement relié à la RN 12, axe majeur est-ouest, via le plateau de Satory à Versailles avec lequel il constitue un ensemble stratégique pour le territoire, en termes géographiques, programmatiques et de desserte. L’ambition est de faire émerger un nouveau quartier mêlant habitations et développement économique, dans la continuité du centre-ville de Guyancourt et le prolongement de l’agglomération.
Le périmètre de réflexion comprend 250 ha environ qui intègrent :

  • le terrain Thalès,
  • les franges sud-ouest du Technocentre,
  • les franges de la RD91 sur le territoire de SQY,
  • les environs.

Le rapport aux infrastructures et au Technocentre, l’opportunité exceptionnelle d’une gare de la ligne 18 du Grand Paris Express et les conditions de son accueil à définir, les liens à retrouver avec la ville existante, et les modalités de valorisation de la proximité des paysages du plateau de Saclay sont autant d’enjeux auxquels le projet urbain devra répondre.

Calendrier prévisionnel

– Publication de l’AAPC : 19 juillet 2016
– Sélection des candidatures : octobre 2016
– Premier rendu et dialogue : 1er – 15 décembre 2016
– Second rendu et dialogue : 15 – 28 février 2017
– Remise des offres et auditions : 1er – 15 mai 2017
– Notification : juin 2017

En savoir plus

Ajouter un commentaire