Résidence étudiants: agences retenues

Partager la page

La première résidence pour étudiants et apprentis de 330 places du Campus urbain Paris- Saclay a été attribuée en juin dernier à Résidences Sociales de France, filiale de 3F dédiée au logement thématique, et au gestionnaire spécialisé ARPEJ par l’Etablissement public Paris-Saclay.

Après un jury organisé par Résidences Sociales de France en partenariat avec l’Etablissement public, 4 agences d’architecture associées à des paysagistes ont été retenues pour sa réalisation parmi les 193 candidatures reçues :

  • Atelier Seraji associé à Bassinet Turquin Paysage ;
  • Clément Vergely Architectes associé à BASE ;
  • 51N4E / Bourbouze – Graindorge associé à BBS Bureau Bas Smets ;
  • Louis Paillard associé à Agence Florence Mercier.

Le choix du lauréat interviendra fin novembre 2013.

330 places, du studio à l’appartement en colocation pour 2 à 4 personnes

Cette future résidence située à proximité directe de la future station «Palaiseau» de la ligne 18 du métro du Grand Paris qui reliera Paris en 30 minutes, a pour programme (en surface de plancher) :

  • 8 200 m² de logements (229 logements pour 330 places) ;
  • 500 m² de commerces comme une boulangerie, une restauration rapide aux plages d’ouverture larges, des services de reprographie, un point-presse, un café -lieu de travail dans lequel seront organisés des échanges entre entreprises ou écoles, à l’image des «barcamps»;
  • 2 430 m² de restaurants réalisés pour le compte de l’EPPS, celui universitaire d’une capacité d’environ 1 000 couverts sera remis en gestion au CROUS, celui inter-établissements qui pourra accueillir jusqu’à 800 couverts, est destiné aux salariés des entreprises du quartier (Thalès, Horiba …).

Elle devra se conformer au futur label Effinergie + (RT 2012 -20%) et obtenir la certification Habitat et Environnement, suivant le profil A. Sa mise en service sera effective en septembre 2016.

Ce programme mixte proposera des studios, T1et T1bis, mais également des colocations pour 2 à 4 personnes afin de tenir compte de la diversité des étudiants, de leur parcours résidentiel, et de l’évolution de leurs modes de vie, selon les principes de la charte «Habiter le Campus» mise en place par l’EPPS.

A ces logements viendront s’ajouter :

  • des espaces communs accessibles à tous, étudiants et apprentis ;
  • des salles de travail et de détente ;
  • deux laveries ;
  • des espaces extérieurs communs qui feront l’objet de prescriptions paysagères de Michel Desvigne, urbaniste du quartier ;
  • une salle de sport et de danse.

Le tout sera équipé du wi-fi, et les logements seront raccordés à la fibre optique.

A propos de l’opération d’intérêt national Paris-Saclay

Projet scientifique, économique et urbain, Paris-Saclay conduit le regroupement de grandes écoles et le déploiement de l’université Paris-Sud sur le plateau de Saclay, le développement de la recherche publique et privée, l’implantation d’activités économiques de pointe et l’aménagement de quartiers en lien avec ceux des villes avoisinantes ( Palaiseau, Saclay, Orsay, Gif-sur-Yvette, Bures-sur-Yvette et Saint-Aubin).

Pour le quartier de l’Ecole Polytechnique dans lequel vient prendre place cette résidence, l’Etablissement public Paris-Saclay conduit la programmation suivante :

  • 2 600 logements étudiants (200 000 m²)
  • 2 500 logements familiaux (78 000 m²)
  • 200 000 m² de programmes scientifiques
  • 330 000 m² d’activités économiques
  • 33 000 m² de commerces / services / équipements

A terme, le quartier accueillera 30 000 usagers et 6 000 habitants.

Dans les années qui viennent, les écoles et les activités économiques attendues sont : le centre R&S d’EDF, EDF Campus, l’ENSAE, AgroParisTech/INRA, l’Institut Mines-Télécom, Nano Sciences et l’extension du Digitéo Alan Turing, et l’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France (IPVF).

L’EPPS a la responsabilité de leurs bonnes conditions d’accueil en construisant les logements et les équipements nécessaires à leur qualité de vie. D’où l’objet de cette première consultation qui sera suivie par bien d’autres, notamment un programme de résidences étudiantes de 1 200 places fin 2013.

Ajouter un commentaire